Chamonix est connu pour être un haut lieu de la pratique de sports extrêmes en France et se distingue par la nature de ses sports directement liés aux possibilités qu’offre la haute montagne des Alpes du nord. Ainsi, lors de vos prochaines vacances à Chamonix vous aurez peut être la chance d’admiré les exploits de ces sportifs hors norme qui adorent pratiquer leur discipline dans la vallée de Chamonix. Ce blog vous présente quelques un des Sports Extrêmes Chamonix les plus en vogue.

Sports Extrêmes Chamonix – dans les airs

La highline (ligne haute en français) consiste à marcher en équilibre sur une sangle qui fait généralement 25mm de largeur. La highline est la pratique extrême de la slackline (sangle) car elle a la particularité d’être tendue à des hauteurs vertigineuses (30m de hauteur minimum). C’est la nouvelle version du funambulisme. En montagne elle est combinée à d’autres disciplines telles que l’escalade, l’alpinisme, le saut sur corde ou le Base Jump. Car pour tendre la sangle il faut l’accrocher dans des endroits quasi inaccessibles. Cette pratique nécessite un travail d’équilibre intense sur les plans psychologique et physique.

A Chamonix en mai 2014, le célèbre Tancrède Melet traverse un précipice de glace dans la Vallée Blanche sans aucune protection. Le record de la traversée la plus longue est détenue par l’américain Jerry Miszewski qui a parcouru près de 214m à 92m de haut. La pratique s’étend aussi à d’autres supports comme le record du monde de hauteur en highline détenu par Andrew Lewis, qui a traversé une slackline entre deux montgolfières à 1200m de hauteur.

Si la pratique vous tente, pas besoin de commencer si haut, vous pouvez déjà tester la slackline dans votre jardin!

Le vol en wingsuit (combinaison à ailes en français) est certainement le plus fou d’entre tous les sports extrêmes Chamonix qui y sont pratiqués. C’est un type de saut effectué à l’aide d’une combinaison en forme d’ailes inspirée d’une espèce d’écureuil volant qui tend la peau entre ses pattes pour « voler » d’un arbre à l’autre.

Crédit vidéo: Seven Twenty Productions

Né dans les années 1930s avec l’apparition des premières combinaisons ailées en toile, bois et acier, ce sport va prendre son envol dans les années 1990s avec une combinaison fonctionnelle qui se gonfle sous la pression de l’air, créée par Patrick de Gayardon. Les premiers sauts se font à partir d’avions en vol.

Dans la vallée de Chamonix le wingsuit se combine au Base Jump qui consiste à sauter d’un point fixe, souvent du haut d’une montagne. Puis se poursuit avec le vol de proximité qui est la technique de vol qui consiste à longer les montagnes avant de libérer le parachute pour l’atterrissage.

La pratique de ce sport est extrêmement dangereuse, mais fascine les pratiquants comme les spectateurs. Les sauts sont aujourd’hui interdits à Chamonix même, suite à des accidents spectaculaires et mortels, mais continus de se pratiquer en Haute-Savoie. Qui a dit que l’homme ne pouvait pas voler ?

Le trail et le triathlon à l’extrême

A Chamonix toutes les disciplines sportives trouvent leur version extrême et c’est aussi le cas du trail et du triathlon.

UTMB - © Ultra-Trail du Mont-Blanc® - photo Franck Oddoux sports extrêmes Chamonix

L’UTMB® – Ultra Trail du Mont-Blanc est un évènement qui regroupe plusieurs épreuves dont la mythique course UTMB®, qui fait 171km pour 10 000m de dénivelé positif, et suit le parcours du Tour du Mont-Blanc à travers 3 pays (France-Italie-Suisse). Les participants limités à 2300 personnes doivent réaliser le parcours en moins de 47 heures, et sont sélectionnés grâce à leurs participations à d’autres courses phares au cours de l’année. Les meilleurs réalisent l’UTMB® en une vingtaine d’heures comme Kilian Jornet en 2011 qui termine en 20h et 36min, ou Elisabeth Hawker la même année qui fini à 25h et 2min. En savoir plus »

Il se déroule cette année du 28 aout au 3 septembre 2017 dans la vallée de Chamonix pour la 15ème édition.

2015-evergreen-endurance-photo-854x569 sports extrêmes Chamonix

Les triathlons Evergreen Endurance se déroule 15 jours après l’UTMB dans la vallée de Chamonix (9 et 10 septembre 2017). Il s’inscrit dans la catégorie des compétitions mondiales Iron Man. Le plus grand parcours appelé EVERGREEN 228 consiste en: une épreuve de natation de 4 km, un parcours vélo de 190 km, un parcours course à pieds aussi long qu’un marathon de 42.1km sur trails.

Le long des 236 km les athlètes vont surmonter un dénivelé positif de 7850m. La combinaison de la distance, du dénivelé positif, et de la course à pieds font d’Evergreen 228, un triathlon unique à réaliser en moins de 24h.

En plus de pousser la discipline à l’extrême, l’association organisatrice fait également le pari d’un respect total de l’environnement et s’engage dans des actions de reboisement et installation de panneaux solaires dans les refuges de montagne de la vallée. Le sport extrême est aussi vert à Chamonix !

A la conquête de la montagne

L’escalade en solo intégral compte également parmi les sports extrêmes Chamonix. C’est un style d’escalade libre et en solitaire, où le grimpeur n’utilise aucun système d’assurage (pas de corde, ni équipement de protection), en faisant une totale confiance à sa capacité à ne pas chuter. À la différence du bloc, la grimpe en solo intégral s’effectue au-delà d’une hauteur de sécurité, et implique un important engagement mental.

Voici 2 ascensions célèbres réalisées dans la vallée de Chamonix non loin de la Mer de Glace:

1982 : première en solo intégral de la Directe Américaine en face ouest des Drus par Christophe Profit

1990 : pilier Bonatti en face est des Drus par Catherine Destivelle

A ne pas tester seul !!

kerry-ice climb-854x367

L’escalade glaciaire ou cascade de glace porte parfaitement son nom car elle consiste à l’ascension avec piolets et crampons d’une longue formation glaciaire. Les cascades gelées l’hiver à Chamonix sont un terrain de jeu idéal pour les pratiquants de ce sport. Née dans les années 1970s, l’activité nécessite une grande expérience de l’alpinisme extrême et de la montagne pour évaluer l’état de la glace selon les températures, ni trop froides ni trop douces pour éviter fontes et effondrements.

Les guides de Chamonix proposent une initiation à la cascade de glace, alors n’hésitez plus pour pratiquer en toute sécurité selon votre niveau !

Powpow on flegere @chamonixallyear #welovechamonix

A post shared by Chamonix All Year (@chamonixallyear) on

Le free ride est le sport extrême chamoniard par excellence, les amateurs de ski et snowboard viennent du monde entier pour profiter des pentes hors piste de la vallée sur un espace de jeu quasi infini et très prisé. Ce n’est pas pour rien que Chamonix accueille chaque année une étape du Freeride World Tour sur ses pentes vertigineuses. Dans sa version la plus « pure » le ski ou snowboard free ride consiste à pratiquer la discipline hors de tout cadre de sécurité et hors piste bien entendu, sur des montagnes idéalement vierges. Les risques liés aux chutes et aux avalanches est très élevé et le niveau d’adrénaline à son maximum. A Chamonix c’est Aurélien Ducroz qui représente la discipline avec de nombreux titres mondiaux, et vous pourrez le croiser dans les rues de la ville à l’occasion !

Les sports extrêmes Chamonix ne manquent pas d’adeptes et si l’exercice vous tente, rappelez-vous qu’il existe des versions moins engagées qui permettent de pratiquer en toute sécurité pour les débutants !